Edito de la semaine

LA RÉFORME DES RETRAITES.

2-PROSPECTIVE AU RÉTROVISEUR

Le rétroviseur est un instrument essentiel de la gouvernance d’une automobile et du pilotage politique. Il faut le regarder souvent, mais jamais très longtemps. Si Ésope l’avait connu, il en aurait fait quelque fable.

Mais la moralité de la politique, qui fut à l’ordre du jour d’hier, a déjà changé de nom aujourd’hui. Nul ne sait ce que sera devenue la morale quand « la fabula sera actée ».

La communication de nos gouvernants nouveaux pour promouvoir leur nouvelle méthode réformatrice fait penser à l’annonce annuelle de l’arrivée du Beaujolais nouveau.

Les assemblages des produits de nos terroirs politiques et culturels vont confronter une cuvée d’œnologues un peu verts et les éternels chevaliers de la table ronde imbibés jusqu’à la moelle de doctrines du dix-neuvième siècle.

Une nouvelle fois, les débats vont porter sur la mise en tutelle des capitaux et des projets, sur la destination à donner à chaque euro, produit ou dépensé, sur la régie des entreprises comme des ateliers nationaux, sur les temps de travail, sur les modalités et les contreparties des licenciements, sur la résilience des statuts des travailleurs, sur les missions et sur l’organisation des grands services publics de ceci ou de cela, sur l’unification des retraites…

Nous avons ici tenté d’exposer la complexité, les difficultés, et finalement la vanité, de vouloir unifier les systèmes de retraite par une sorte de barème universel, équitable, non bureaucratique qui s’adapterait à la diversité croissante des situations.

En extrapolant l’évolution de la société on peut en inférer que nos dirigeants seront déboutés par les réalités et rebutés par leur prétention de se substituer aux citoyens pour conduire leur vie.

Certes, il y aura toujours une part de la population qui, par handicap, accident, ignorance, incompétence, imprévoyance, négligence, inintelligence ou paresse, sera toujours hors d’état de se prendre en charge. Mais cela ne justifie pas de mettre en curatelle cette autre part du peuple (de l’ordre de deux citoyens sur trois) qui, par son savoir et ses savoir-faire, pourra mieux et à moindre coût que quiconque, maîtriser sa vie en tous ses âges, établir ses proches, contribuer au bon fonctionnement de la société.

L’allongement de la durée de la vie, les misères de la vieillesse, l’enchérissement des produits innovants, la concurrence internationale, les exigences nouvelles des pays émergents, nous conduiront à de douloureuses révisions et à des réveils brutaux.

Il s’agit en somme de mettre fin à ce mépris de l’homme inhérent à un certain socialisme militant ou opinant, de mieux promouvoir enseignement et formation, de miser sur la responsabilité, d’encourager l’initiative, de bannir l’outrecuidance du personnel politique.

Au risque de faire hurler les bien-pensants, j’ose dire qu’en ce monde où fleurissent les fonds de pension, notre vieux système de retraite par répartition est voué au dépérissement. Il faudra bien, tôt ou tard, l’ouvrir au marché plus directement et autrement que par des emprunts et des obligations d’état.

Tant pis si les inspecteurs des finances, qui se prennent pour Jeanne d’Arc, décident de me brûler sur la place du marché ! Je suis prêt à restituer tout mon carbone à l’univers.

Mais déjà les brumes de la concertation obscurcissent le ciel de l’été. Le rétroviseur sera clair, le pare-brise embué. Ceux qui n’aiment pas l’argent essaient de le lamper à toutes sources. Ils vont encore proposer que capitaux et projets soient mis en tutelle de l’état, que l’administration régente tout, que les entreprises soient traites comme des vaches à lait en batteries, que les travailleurs soient peu ou prou considérés comme des fonctionnaires, ou que les fonctionnaires soient considérés comme des salariés.

Cinq voies concurrentes ou associées se dégagent, si l’on peut dire : Une vraie réforme consentie, le statu quo qui nous est familier, des mesures inappropriées à la situation nationale et à l’évolution du monde, la dérive totalitaire, la poursuite dans la rue de la « négociation » avec d’autres moyens.

Peuple souverain, ta sortie du marasme dépend plus de l‘allant des entrepreneurs, que des actions collectives « es qualité » de ces institutions disqualifiées, par toi déléguées.

Pierre Auguste 
Le 21 juin 2017

 

La croissance ne peut provenir que de l'action

croissanceL'attentisme est la plus mauvaise posture qui puisse être adoptée par tout entrepreneur.

Beaucoup imaginent une automaticité du revenu alors que les entreprises industrielles ou de service ne récoltent de profit que de l'investissement et du travail qu'elles mettent en oeuvre.

L'assistanat menace y compris celui qui se croyait bien au dessus de lui.

Lire la suite...

 

Initier une démarche Qualité au sein des Ressources Humaines

La notion de qualité devient une préoccupation générale dans les entreprises et dans les directions des ressources humaines en particulier.

L’intérêt de cette démarche est d'intégrer les apports et les exigences de la démarche qualité au sein du service Ressources Humaines afin d'améliorer l'efficacité de la prestation de service et de se situer dans un processus d'amélioration continue des compétences.

Le salarié pend la place du client pour lequel il faut essayer de répondre aux besoins en termes de planification de son activité, de sa carrière, du management de ses compétences et de son suivi dans son implication organisationnelle.

En 2002 l’Association Française de Normalisation a diffusé le document FD X 50-183. Celui-ci détaille les Outils de management des Ressources humaines dans un système de management de la qualité, plus précisément le management des compétences.

Lire la suite...

 

inscrivez vous à la lettre

newsletterInscrivez vous gratuitement à notre lettre spécialisée.

Indiquez dans le champ "demande" les mots clefs concernant les sujets qui vous intéressent, le secteur d'activité, les types de profils, les types d'offres qui vous intéressent...

Nous vous adresserons "la lettre" comportant les informations adaptées sur mesure à vos centres d'intérêt.

Inscrivez vous GRATUITEMENT à notre newsletter

 

 

Sites d'emploi de commerciaux


commerciauxTous les sites emplois et stages de commerciaux et ventes

Nous avons rassemblé pour vous tous les sites spécialisés pour les commerciaux sur lesquels vous pouvez diffuser :
- des offres d'emplois et de stages,
- des demandes d'emplois et de stages,

Lire la suite...

 

La responsabilité sociétale des entreprises : le défi du développement durable

Avec la parution de la norme ISO 26000 fin 2010, le DRH a dû relever le défi de devenir Directeur des ressources humaines et du développement durable et faire en sorte que tous les acteurs, dirigeants, managers, salariés, IRP, contribuent par leurs actions et leurs comportements à ce que l'entreprise assume toutes ses responsabilités sociales, sociétales et environnementales.


Mettre en place des chartes de relations avec les fournisseurs et les clients, préparer l'obtention de labels, favoriser les engagements citoyens, collectifs et individuels, et rendre compte des actions menées est devenu nécessaire.

Partie intégrante et souvent oubliée, le volet du développement durable consacré à l'humain doit être renforcé.

Lire la suite...

 

Le système d'appréciation de l'entreprise ou comment évaluer ses salariés

Si l'entretien d'évaluation est avant tout perçu comme un outil au service de la performance de l'organisation, il est également un outil au service de la stratégie du salarié.

Une démarche d'appréciation bien conduite va permettre de mettre en phase les intérêts de l'entreprise et ceux des salariés dans le cadre du déploiement de la stratégie d'entreprise. Il ne s'agit pas d'évaluer les personnes en tant que telles, mais d'évaluer la qualité des prestations individuelles et collectives.

C'est un levier puissant pour la mesure des contributions individuelles et l'évaluation des compétences.

 

Lire la suite...

 

Former ses salariés

Depuis de nombreuses années la formation s'envisage comme un levier incontournable du développement de l'entreprise et des compétences des salariés.
Selon l'article 6111-1 du code du travail « la formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale ».

Elle vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d'acquérir et d'actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

Lire la suite...

 

Recruter

RecruterSi chaque employeur est libre d'embaucher le candidat de son choix ; étant le seul juge des besoins de l'entreprise, du profil demandé et des capacités présentées, il doit cependant respecter les règles d'embauche et accomplir les formalités requises.

Etapes, interdictions, modalités, voici le vade-mecum d'un recrutement réussi.

 

Lire la suite...

 

Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences


GPECL'objectif de la GPEC est de faire correspondre les compétences des salariés à l'activité de l'entreprise et à ses perspectives d'évolution, en identifiant les compétences critiques qu'il faut conserver, développer ou acquérir à court ou moyen terme.

Il s'agit donc d'une véritable démarche d'ingénierie des Ressources Humaines visant à concevoir, mettre en œuvre et contrôler des politiques et des pratiques visant à réduire de façon anticipée les écarts entre les besoins et les ressources de l'entreprise, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Lire la suite...

 

Auto-entreprenariat

auto entreprenariatLa  Loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 a instauré le statut de l'entrepreneur individuel communément appelé auto-entrepreneur avec comme date d'application le 1° janvier 2009.

A la date du 21 juillet 2009, 182 000 personnes avaient été enregistrées alors que le gouvernement tablait initialement sur 200 000 auto-entrepreneurs pour l'ensemble de l'année.

Ce statut s’adresse en particulier aux personnes qui ne veulent pas nécessairement créer une société commerciale pour exercer leur nouvelle activité et souhaitent pouvoir débuter ou arrêter facilement leur activité indépendante (étudiants, salariés, fonctionnaires, demandeurs d'emploi ou retraités).

Les charges sociales et fiscales sont payées par un prélèvement libératoire mensuellement ou trimestriellement calculé sur le chiffre d'affaires.
Ce régime se veut le plus simple possible pour créer une activité indépendante.

Lire la suite...

 

Législation relative aux stages

convention de stageBeaucoup d'entreprises font appel à des stagiaires au sein de leurs services. C'est une formule intéressante tant pour l'entreprise que pour le candidat.

La crise aidant, nombreuses sont les sociétés qui ont recours à ce type de contrat pour repousser voire remplacer un éventuel recrutement. La législation relative aux stages a été progressivement précisée notamment dans un souci de protection des stagiaires. Ainsi certaines conditions doivent-elles être impérativement respectées concernant la rédaction d'une convention de stage, la rémunération et la durée.

 

Lire la suite...

 

Risques encourus avec un CV plagié ou mensonger

cv piratéAfin de forcer la chance durant leur recherche d'emploi, et en toute méconnaissance des risques auxquels il s'exposent, de plus en plus de candidats introduisent sciemment de fausses informations dans leur CV.

Les principales techniques consistent à recopier le CV et la lettre de motivation d'un autre candidat, à revendiquer de faux diplômes ou à mentionner de fausses expériences professionnelles.

IL est toutefois à noter que dans la grande majorité des cas, les employeurs repèrent assez vite le subterfuge.

Lire la suite...

 

Perles ... de culture

perles

Profitez des perles les plus surprenantes, touchantes ou amusantes que nous recevons dans nos formulaires d'inscription de demandeurs d'emplois, de stages et de missions.

De l'utilité de se concentrer pour ne pas produire des candidatures contre-productives…

 

Lire la suite...

 

Diffamation

diffamationCertains utilisateurs ont tendance à penser qu'Internet garantit leur anonymat.

Se croyant protégés par cet anonymat et pensant qu'Internet est une zone de non-droit, ils se permettent de lancer invectives, injures ou diffamation les uns envers les autres.

Nous rassemblons dans cet article des textes juridiques qui démontrent qu'ils encourent jusqu'à 45 000 € d'amende.

 

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>

Page 8 de 8

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
291 Visiteurs connectés